RDC : un nouveau camp pour l'armée à Kididiwe

RDC - Conflit - Sécurité


L’initiative de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (Monusco) vise à permettre aux militaires congolais de « s’installer durablement » dans cette localité reprise en 2019 aux Forces démocratiques alliées (ADF, sigle en anglais).

« Éviter un éventuel retour des rebelles », c'est le but poursuivi par la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (Monusco). Dans un communiqué, reçu mercredi à APA, la mission onusienne informe que Kididiwe, situé à l'Est de la ville de Beni (Nord-Kivu), est « le théâtre d'opérations menées depuis plusieurs semaines déjà par l'armée congolaise appuyée par les Casques bleus ».

Le nouveau camp « fait partie de notre stratégie de combat contre les groupes armés qui consiste à les délocaliser. Et une fois qu'ils sont délocalisés, on crée les conditions pour que les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) prennent le contrôle de la zone et la dominent », explique Abdourahamane Ganda, le chef de bureau intérimaire de la Monusco à Beni.

Dans le cadre de cette stratégie, renseigne M. Ganda, cinq camps comme celui de Kididiwe seront construits et remis à l'armée congolaise. Le Général Bertin Mputela, commandant des opérations Sokola 1, a exprimé son contentement pour la construction de ce « grand site » d'hébergement des militaires congolais.

« Le camp de Kididiwe accueillera quelques centaines d'hommes de troupe de l'armée congolaise engagés dans les combats contre les groupes armés à Beni », rapporte la Monusco.

ID/APA

Dans la même Rubrique
RDC : plus de 70 déplacés internes tués en dix jours (HCR)
L'Ethiopie dément avoir attaqué des soldats soudanais
Le Rwanda accueille des militaires néerlandais
Ethiopie : le TPLF battu à la frontière soudanaise
Ethiopie : Haile Gebreselassie prêt pour le combat au Tigré