Maroc: le Roi Mohammed VI ordonne l'accélération des projets d'énergies renouvelables

Martoc-Energie


le Roi Mohammed VI a présidé une réunion de travail consacrée au développement des énergies renouvelables au cours de laquelle le Souverain a donné ses hautes Directives pour accélérer le développement du secteur et élaborer une offre Maroc pour l'hydrogène vert.

Le Roi Mohammed VI a présidé, ce mardi 22 novembre 2022 à Rabat, une réunion de travail consacrée au développement des énergies renouvelables et aux nouvelles perspectives dans ce domaine, indique un communiqué du Cabinet royal.

Cette réunion de travail s'inscrit dans le cadre du suivi régulier par le Souverain des objectifs stratégiques que le Royaume s'est fixés en matière de développement à grande échelle des énergies renouvelables, notamment celui de porter la part de ces énergies à plus de 52% du mix électrique national à l'horizon 2030.

Un exposé a été présenté devant le Roi sur l'état d'avancement du programme de développement des énergies renouvelables. Fruit d'une Vision clairvoyante du Souverain, ce programme a permis au Maroc d'affirmer aujourd'hui son leadership régional et mondial dans ce secteur majeur de la transition énergétique.

Ainsi, le Souverain marocain a donné ses hautes directives en vue d'accélérer le développement des énergies renouvelables, notamment les énergies solaire et éolienne. En construisant sur ses avancées, le Maroc devrait accélérer le déploiement des énergies renouvelables afin de renforcer sa souveraineté énergétique, réduire les coûts de l'énergie et se positionner dans l'économie décarbonée dans les décennies à venir.

Il s'agit notamment d'activer la réalisation des projets en cours de développement, de même que valoriser l'avantage compétitif du Maroc pour attirer davantage d'investissements nationaux et étrangers dans le secteur.

Par ailleurs, la montée en compétitivité des énergies renouvelables ouvre de nouvelles perspectives prometteuses pour le Royaume, en particulier dans les domaines de dessalement de l'eau de mer et de la filière émergente de l'hydrogène vert et de ses usages.

Afin de placer le Maroc dans le club des pays à fort potentiel dans cette filière d'avenir, et répondre aux multiples projets portés par des investisseurs et leaders mondiaux, le Souverain a donné Ses Hautes Instructions à l'effet d'élaborer, dans les meilleurs délais, une "Offre Maroc" opérationnelle et incitative, couvrant l'ensemble de la chaîne de valeur de la filière de l'hydrogène vert au Maroc. Elle devrait comprendre, outre le cadre réglementaire et institutionnel, le schéma des infrastructures nécessaires.

HA/APA

Dans la même Rubrique
Af'Sud : 600 millions d'euros pour la transition énergétique
La Namibie veut devenir la «capitale énergétique de l'Afrique»
Côte d'Ivoire : bientôt un centre de formation en énergie renouvelable
Côte d'Ivoire : l'énergie hydraulique estimée à plus de 600 mégawatts
Le Maroc et Israël signent un accord de coopération énergétique