Soudan du Sud : un employé de l'OMS tué par balle

Soudan du Sud - OMS - Sécurité


Daniel Deng Galuak, un agent de terrain de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Soudan du Sud, a trouvé la mort dans l’État d’Unity.

Dans un communiqué, publié ce jeudi, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) affirme que Daniel Deng Galuak a été abattu à bout portant par une personne non identifiée. La mise à mort a eu lieu le 19 septembre 2022 dans le Centre de santé du camp de déplacés de Bieh (Nord).

Les motivations du tueur sont encore inconnues. « Cette attaque a privé une famille d'un membre bien-aimé et (l'institution onusienne) d'un agent de santé engagé et de première ligne », a déclaré Dr Matshidiso Moeti, Directeur régional de l'OMS pour l'Afrique.

Profondément choquée par le meurtre de Daniel Deng Galuak, l'OMS se dit « de tout cœur avec la famille (éplorée) en ces moments difficiles et douloureux ». La victime a travaillé pour l'OMS comme assistant de terrain de 2000 à 2015 et superviseur de terrain depuis 2016.

Au Soudan du Sud, Daniel Deng Galuak était notamment chargé d'assurer une surveillance efficace de la poliomyélite, de planifier et de réaliser la vaccination supplémentaire contre cette maladie, mais aussi de coordonner les activités de vaccination systématique.

WN/as/fss/id/APA

Dans la même Rubrique
Mali : Bazoum prédit le pire pour Ménaka
Sécurité : le Mozambique et la Tanzanie signent un pacte
Ouattara pour une « réforme en profondeur » du CS de l'ONU
Mali : la crise avec Abidjan s'invite à la semaine de la réconciliation
Mission au Mozambique : la Sadc étend son domaine d'intervention