Libération du Marocain Brahim Saadoun, condamné à mort par le Donesk, grâce à une médiation saoudienne

Maroc-A.Saoidite-Ukraine-Russie


Le Marocain Brahim Saadoun, condamné à mort par la Cour suprême de la République populaire de Donetsk pour avoir combattu dans l’armée ukrainienne, a été libéré grâce à la médiation de l’Arabie saoudite. Il a été transféré en Arabie saoudite, dans le cadre d’un échange entre Moscou et l’Ukraine.

L'intervention du Prince Héritier saoudien Mohamed Ben Salmane, qui a conduit à sa libération et à celle de quelques autres combattants de différentes nationalités, a été rendue possible grâce aux relations excellentes qui lient la famille royale saoudienne au Roi Mohammed VI.

Il est à signaler que le Maroc a suivi de très près et avec discrétion la situation de Brahim Saadoune, citoyen marocain naturalisé ukrainien en 2020 qui s'est installé en Ukraine en 2017 pour y poursuivre des études à l'université d'aéronautique et de sciences aérospatiales de Kiev qu'il n'a pas achevées.

Cette situation était difficile et compliquée à gérer car le Maroc n'entre pas en contact avec des entités séparatistes dans le cadre de l'intégrité territoriale des pays.

Brahim Saadoun a été interpelé, le 12 mars 2022 à Marioupol, dans la région administrative de Donestk, en Ukraine, par les forces ukrainiennes séparatistes pro-russes, alors qu'il portait l'uniforme de l'armée de l'Etat ukrainien, en tant que membre d'une unité de la marine de ce pays.

Mariée à une Ukrainienne, il s'était engagé dans la marine ukrainienne avant le conflit et a été envoyé sur le théâtre des opérations pour combattre les Russes.

Dix prisonniers de guerre de plusieurs pays, dont Brahim Saadoun, ont été transférés de Russie en Arabie saoudite, dans le cadre d'un échange entre Moscou et l'Ukraine, a annoncé, ce mercredi 21 septembre 2022, le ministère saoudien des Affaires étrangères.

Selon un communiqué de ce ministère, les dix prisonniers de guerre, notamment de Suède, du Maroc et de Croatie, sont arrivés en Arabie saoudite en provenance de Russie. Cet échange a été favorisé par les efforts du prince héritier Mohammed ben Salmane, qui continue d'entreprendre des initiatives humanitaires dans le cadre de la crise russo-ukrainienne, a-t-on précisé.

HA/APA

Dans la même Rubrique
Maroc: Le 15ème Festival du Film de Femmes de Salé célèbre le cinéma africain
Economie et enseignement supérieur au menu des quotidiens marocains
Cinéma : Le film « Le Bleu du Caftan » va représenter le Maroc dans la présélection des Oscars
Sommet arabe: L'Algérie invite le Maroc
Maroc-Mauritanie: Examen des différents aspects de la coopération bilatérale dans le domaine sécuritaire