Covid-19 : assouplissement du confinement en Afrique du Sud

Afrique du Sud - Coronavirus - Lutte


Les restrictions sur les mouvements de personnes et les rassemblements ont été atténuées par le président Cyril Ramaphosa grâce à la baisse constante des contaminations au cours des dernières semaines.

Dans une allocution télévisée, dimanche soir, le chef de l'Etat sud-africain, Cyril Ramaphosa, a indiqué que « la semaine dernière, le nombre moyen de nouvelles infections quotidiennes est inférieur de 29 et 48 % à celui des deux semaines précédentes ».

Même si « la troisième vague n'est pas encore terminée », l'Afrique du Sud est passée au niveau 2 de confinement. Les nouvelles mesures entrent en vigueur ce lundi. Le couvre-feu s'étend de 23 heures (21 heures Temps Universel) à 4 heures du matin contre 22 heures et 4 heures auparavant.

Pour les rassemblements publics comme les mariages et les enterrements, un maximum de 250 personnes à l'intérieur et 500 personnes à l'extérieur sont autorisées à y assister. La limite était de 100 personnes. En outre, les établissements non essentiels, à savoir les restaurants, les bars et les salles de sport, devront désormais fermer à 22 heures au lieu de 21 heures. Du lundi au vendredi, la vente d'alcool à emporter est autorisée entre 10 heures et 18 heures.

JN/fss/id/APA

Dans la même Rubrique
Afrique du Sud : Jacob Zuma saisit la Cour africaine des droits de l'Homme et des peuples
Lutte contre les pandémies : une approche inclusive prônée
Afrique du Sud : les partisans de Jacob Zuma soulagés
Afrique du Sud : l'état de catastrophe nationale prolongé