Mozambique : la ville de Palma reprise aux jihadistes

Mozambique – Sécurité - Terrorisme


L’armée mozambicaine a repris le contrôle d’une de ses villes côtières qui a été prise par des militants affiliés à l’Etat islamique il y a environ deux semaines.

Le porte-parole de l'armée, Chongo Vidigal, a déclaré que les forces de défense et de sécurité du Mozambique avaient tué un certain nombre de militants appartenant à un groupe connu localement sous le nom d'Al Shabaab et en avaient chassé plusieurs autres de la ville de Palma.

« Nous avons terminé le nettoyage (de la ville). C'était la seule zone sensible que nous devions nettoyer (…) c'est totalement sûr », a déclaré Vidigal à la chaîne de télévision publique TVM.

Palma a été envahie par les insurgés à la suite d'une attaque qui a commencé le 24 mars, entraînant la fuite de milliers de personnes vers Pemba, la capitale provinciale.

Cependant, des dizaines d'autres ont été tués dans les attaques. L'annonce de l'armée mozambicaine intervient quelques jours avant que l'organe de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) sur la coopération politique, défense et sécurité ne se réunisse pour discuter de l'insurrection qui constitue une menace majeure pour la sous-région.

Un sommet extraordinaire de la double Troïka de la SADC est prévu jeudi dans la capitale mozambicaine, Maputo, pour discuter d'une réponse régionale à la crise sécuritaire dans le pays.

La Troïka de la SADC regroupe le Botswana, le Malawi, le Mozambique, l'Afrique du Sud, la Tanzanie et le Zimbabwe.

JN/fss/cgd/APA

Dans la même Rubrique
Mozambique : la ville côtière de Palma aux mains de l'Etat islamique
L'Ethiopie déjoue un attentat contre l'ambassade des Emirats arabes
Nigeria: libération de 330 collégiens enlevés par Boko Haram
Nigeria : 110 civils tués dans une attaque attribuée à Boko Haram
Mali : Deux Casques bleus tués dans une attaque