Covid-19 : l'Afrique du Sud se tourne vers le vaccin Johnson & Johnson

Afrique du Sud – Santé –Vaccin


Face à l’inefficacité du vaccin AstraZeneca, l’Afrique du Sud se tourne vers le vaccin américain Johnson & Johnson.

L'Afrique du Sud, qui a suspendu l'utilisation des vaccins contre le coronavirus AstraZeneca en raison de leur faible efficacité contre une variante mutante identifiée pour la première fois dans le pays, a acquis les doses de Johnson & Johnson pour vacciner ses agents de santé à partir de cette semaine, a confirmé mardi l'Association médicale sud-africaine (SAMA).

Le vaccin J&J, qui aurait une meilleure efficacité à 85% contre la variante sud-africaine, sera lancé mercredi dans divers hôpitaux et cliniques dans le cadre de l'exercice initial visant à renforcer les travailleurs de première ligne du pays, a déclaré la SAMA.

Selon l'association, les deux tiers du vaccin J&J seront mis à la disposition des hôpitaux du secteur public, tandis que le reste sera fourni aux cliniques privées.

L'Afrique du Sud a décidé de vacciner d'abord les travailleurs de la santé avant le reste de la population, a déclaré le ministre de la Santé Zweli Mkhize.

Quant au vaccin AstraZeneca suspendu, Pretoria a décidé de partager son million de doses avec les autres États membres de l'Union africaine, a indiqué mardi un rapport de presse citant un responsable du ministère de la Santé.

NM/jn/lb/cgd/APA

Dans la même Rubrique