Mamadou Touré s'engage à "parrainer" des activités sportives pour des élèves d'un collège à Abidjan

Côte d’Ivoire-Education-Sport


Le ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse et de l'emploi des jeunes, Mamadou Touré, s'est engagé vendredi à "parrainer" des activités sportives, en dehors des heures de cours, au profit des élèves du Collège moderne de la Cité Port, à Abidjan, lors de la Journée mondiale de l'enfance.

"Je m'engage à parrainer tous les enfants dans l'établissement, mais cela doit se faire en liaison avec les parents", a déclaré le ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse et de l'emploi des jeunes, souhaitant qu'il soit trouvée une "formule" en termes d'opérationnalité.

M. Mamadou Touré a demandé aux responsables du collège moderne de la Cité Port de les profiler afin de voir ce que chacun de ces élèves peut faire, avant d'ajouter: "celui qui veut faire le karaté, on va l'inscrire au karaté".

Parlant de son enfance, il a fait savoir qu'il pratiquait les disciplines telles le karaté, la natation et jouait au basket avec ses condisciples en dehors des heures de cours. Et ce, parce qu'il fallait s'occuper sainement, ce qui faisait que lui et ses amis n'étaient pas oisifs.

"On avait toujours une occupation en dehors des heures de cours", a-t-il renchéri, tout en exhortant les élèves de ce collège à "bien travailler à l'école", car ils sont la relève de demain. Le thème de la Journée, au plan national, était : "Comment rendre la Côte d'Ivoire meilleure".

Il a ensuite invité les élèves, notamment les jeunes filles à éviter de prendre une grosesse, ce qui pourrait gâcher leurs études. L'année précédente, une adolescente dont l'âge varie entre 15 et 16 ans, avait pris une grosesse dans l'établissement.

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l'emploi des jeunes a donné la parole aux enfants, qui se sont largement exprimés sur leurs attentes à l'endroit de leurs aînées, des leaders d'opinion, des dirigeants du pays, de leurs enseignants et de la société.

Les enfants ont, entre autres, appelé à la paix, sans laquelle il ne peut avoir de développement, à la cohésion entre les populations face à un pays qui connaît une fracture sociale, à l'intégrité des enseignants lors des examens scolaires, à plus d'infrastructures socio-économiques, à la lutte contre la corruption et au respect des lois et des règlements.

M. Mamadou Touré a promis de faire entendre ces préoccupations des enfants aux décideurs et aux hommes politiques. Il s'est également engagé à accompagner de façon spécifique les élèves socialement vulnérables.

A l'occasion de cette journée de l'enfance, il a offert à tous les élèves du collège moderne de la Cité du port, la carte de bus pour les deux prochains mois. Mais, les meilleurs, devraient bénéficier de cet avantage durant toute l'année selon leurs résultats scolaires. L'établissement compte 900 élèves, de la 6e à la troisième.

AP/ls/APA

Dans la même Rubrique
Le PNUD prévoit mobiliser 40 milliards Fcfa au profit de la Côte d'Ivoire de 2021-2025
Des parents d'élèves annoncent une campagne pour promouvoir l'assurance scolaire en Côte d'Ivoire
Ligue des champions d'Afrique : Al Ahly sacré champion pour la 9ème fois
L'ex-président de la FIF, Sidy Diallo inhumé dans l'intimité familiale à Abidjan
Côte d'Ivoire: partenariat entre le gouvernement et un opérateur de téléphonie pour digitaliser la filière riz