Côte d'Ivoire: l'IGE traduit un quotidien en justice suite à des accusations de détournement

Côte d’Ivoire-Justice


L’inspecteur général d’Etat (IGE) de Côte d'Ivoire, Théophile Ahoua N’Doli a traduit en justice le quotidien ivoirien «Abidjan 24» à la suite d'un article l'accusant d'avoir détourné 450 millions Fcfa, reçus de la direction de campagne du Rhdp, le parti au pouvoir, lors de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, selon une note transmise à APA, jeudi.

Le journal «Abidjan 24», a dans sa parution du mercredi 18 novembre 2020, accusé M. Ahoua N'Doli d'avoir "détourné, sans aucun début de preuve, 450 millions de Fcfa qu'il aurait reçu de la direction de campagne du candidat du RHDP", indique la note.

Fort de cette gravissime accusation, l'intéressé a saisi le procureur de la République afin que le journal « Abidjan 24 », l'auteur de l'article et les commanditaires de cette opération répondent de cette "diffamation et atteinte à son honorabilité" devant la justice.

M. Ahoua N'Doli, "dans sa longue et riche carrière tant professionnelle que politique, a toujours privilégie l'intérêt général (et) ne fait pas partie du lot des petites gens qui s'adonnent à des détournements et autres magouilles de bas étage", souligne le texte.

"Pour prouver qu'il n'a pas peur que la vérité éclate, il a saisi la justice pour que la lumière soit faite sur cette grave accusation qui a pour seul but de le salir", conclut la note qui mentionne que l'Autorité nationale de la Presse (ANP, organe de régulation de la presse imprimée et numérique), a été également saisie.

AP/ls/APA

Dans la même Rubrique
Côte d'Ivoire : les artistes Yodé et Siro placés en garde à vue
Les artistes ivoiriens Yodé et Siro convoqués à la gendarmerie
Botswana: un tribunal spécial pour juger les violences contre les femmes
Le PNUD prévoit mobiliser 40 milliards Fcfa au profit de la Côte d'Ivoire de 2021-2025
L'ex-président de la FIF, Sidy Diallo inhumé dans l'intimité familiale à Abidjan