Mali: des coups de feu entendus dans un camp militaire (médias)

Mali-Politique-Crise


Des tirs d'armes ont retenti, mardi matin, au camp militaire de Kati, situé à une quinzaine de kilomètres de Bamako, la capitale du Mali, rapportent plusieurs médias.

Selon rfi.fr, l'accès du camp proche de Koulouba, le Palais présidentiel malien est impossible puisque la route est bloquée.

Ce qui a poussé certaines ambassades, comme celles de la France et de la Norvège, à conseiller à leurs ressortissants de rester chez eux « en raison d'une agitation possible dans la ville de Bamako ».

Depuis trois mois, le Mali est confronté à une grave crise sociopolitique consécutive à l'annonce des résultats des élections législatives. La Cour constitutionnelle a été accusée d'avoir aidé le parti au pouvoir à remporter des sièges au parlement.

Le Mouvement du 5 juin- Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) exige toujours la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta malgré la médiation de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao).

TE/id/APA

Dans la même Rubrique
CEI: Doumbia Soumaïla remplace Henriette Lagou "démissionnaire"
Côte d'Ivoire: deux représentants de l'opposition à la CEI sanctionnés
Côte d'Ivoire: Kakou Guikahué libéré et mis sous contrôle judiciaire (avocat)
Le parti de Blé Goudé suspend sa participation aux législatives ivoiriennes
Le parti ivoirien ANC rompt sa collaboration avec Guillaume Soro et rejoint le Rhdp