Covid-19 : l'allongement de la durée du couvre-feu se dessine au Sénégal

Sénégal-Coronavirus-Lutte


Le président de la République Macky Sall a émis l’idée d’étendre la durée du couvre-feu pour endiguer le coronavirus.

La fréquence des cas communautaires, estimés à 30 sur les 342 malades du Covid-19 au Sénégal, suscite l'inquiétude. Une vingtaine de communes sont concernées.

« Certainement, avec les nouveaux cas communautaires, nous allons réajuster les horaires du couvre-feu, démarrer dès 18 heures et finir vers 7 heures », a déclaré ce vendredi le chef de l'Etat dans une interview accordée aux médias français RFI et France 24.

Depuis le 2 mars dernier, le Sénégal ne cesse de recenser des cas du nouveau coronavirus. À ce jour, le bilan est de 342 contaminés dont 198 guéris et 3 décédés. Un patient évacué en France a finalement succombé à la maladie.

La troisième personne emportée par le virus au Sénégal est un homme âgée de 63 ans. Il a rendu l'âme cet après-midi au Centre hospitalier régional de Ziguinchor (sud). Selon certaines sources, le défunt était un « cas communautaire » du Covid-19 et souffrait d'autres pathologies.

Par ailleurs, 140 personnes infectées sont sous traitement dans plusieurs structures sanitaires. Jusque-là, la gestion du coronavirus par le Sénégal est saluée mais le chef de l'Etat Macky Sall est en croisade contre les cas communautaires.

« (Leur) accroissement est plus que préoccupant. C'est une situation grave ! Ensemble, mes chers compatriotes, soyons plus vigilants et mobilisés face à cette nouvelle donne. Respectons les mesures édictées pour éviter une propagation générale », écrivait-t-il plus tôt dans la journée sur son compte Twitter.

Ce vendredi, ce sont cinq cas contacts suivis et deux autres issus de la transmission communautaire qui ont été annoncés par son ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. A présent, « chacun et chacune d'entre nous est menacé », a prévenu le ministre avant de souligner que le pays est « ceinturé » par lesdits cas.

Face à cette situation, il a « fortement » recommandé le port systématique du masque dans les marchés, les transports en commun et les lieux publics sans toutefois donner son avis sur un confinement éventuel.

« Je pense qu'on pourra y arriver sans le confinement total », a analysé Macky Sall.


ODL/id/cgd/APA

Dans la même Rubrique
Evolution du coronavirus en Afrique
Covid-19: série de mesures dans les juridictions sénégalaises
Covid-19 : l'Afrique face à une seconde vague