Le Premier ministre soudanais « en sécurité » après avoir échappé à un attentat

Soudan-Sécurité-Attentat


Le Premier ministre du Soudan, Abdalla Hamdok, ayant échappé de justesse à un attentat ce lundi à Khartoum (la capitale), dit être « en sécurité et en bonne forme ».

« Je tiens à assurer au peuple soudanais que je suis en sécurité et en bonne forme », a écrit Abdalla Hamdok sur son compte Twitter.

Dans sa publication, le Premier ministre soudanais s'est adressé à ses compatriotes : « Soyez assurés que ce qui s'est passé aujourd'hui ne fera pas obstacle à notre transition. Il s'agit plutôt d'une impulsion supplémentaire à la roue du changement ».

M. Hamdok a été la cible d'un attentat non encore revendiqué alors qu'il se rendait sur son lieu de travail. Selon Radio France Internationale (RFI) dont le site a été visité par APA, l'explosion s'est produite aux environs de 9 heures mais n'a pas fait de victime. Le quartier de Kober, dans le nord-est de la capitale, où a eu lieu l'attaque, a été complètement bouclé par les forces de l'ordre.

Abdalla Hamdok avait été unanimement désigné le 15 août 2019 pour diriger le gouvernement de transition soudanais après huit mois de bras de fer entre l'armée et les civils. Plus de 250 victimes ont été notées dans les rangs des manifestants.

ARD/id/cgd/APA

Dans la même Rubrique
Trois soldats maliens tués par un engin explosif
Barrage sur le Nil : l'Ethiopie accuse ses voisins de freiner les négociations
Éthiopie: 15 officiers déserteurs de l'armée fédérale tués
Litige frontalier: L'Ethiopie demande au Soudan de retirer ses troupes
Niger : Les forces spéciales envoyées dans l'Ouest