Burkina: six militaires tués par un engin explosif (Armée)

Burkina Faso-Attaque-Bilan


Six militaires ont été tués et un autre blessé, vendredi, lorsque le véhicule qui les transportait a sauté sur un engin explosif improvisé dans la localité d'Arbinda, au Nord du Burkina Faso, a-t-on appris auprès de l’armée.

Selon le communiqué du service de communication de l'État-major général des armées, l'incident est survenu ce matin, vers 8 heures, dans les environs de Yalanga, au Nord-Ouest d'Arbinda.

«Un véhicule d'une unité du Groupement de forces pour la sécurisation du Nord (GFSN), en mission de reconnaissance, a heurté un engin explosif improvisé», note le communiqué de l'armée.

Le même texte précise que des opérations de ratissage sont actuellement en cours dans la zone.

ALK/te/APA

Dans la même Rubrique
Evolution du coronavirus en Afrique
Le Burkinabé Zango bat le record du monde de triple saut en salle
Niger: l'ONU condamne les attaques contre deux villages
Niger : Nouveau massacre de civils, les jihadistes soupçonnés
Quel bilan pour Issoufou et quels défis pour son successeur?