Le Bénin et la France définissent un programme de restitution des biens culturels

Bénin-France-Culture


Le ministre béninois des Affaires Étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbenonci et le ministre français de la Culture, Franck Riester ont procédé, lundi à Cotonou, à la signature d’un Programme de travail relatif à la restitution des biens culturels pillés durant la colonisation.

Selon Franck Riester qui était accompagné des membres du Comité en charge de la restitution des œuvres et de la coopération muséale, il s'agit de montrer que le retour des œuvres est une réalité et que le président Emmanuel Macron tient à honorer son engagement pris à Ouagadougou (Burkina Faso) le 28 novembre 2017. « Avec le président Talon, au-delà des modalités de ces restitutions, nous avons évoqué l'enrichissement de la coopération culturelle entre nos deux pays. Le cap est clair et notre mobilisation totale », a écrit le ministre sur son compte Twitter, après son audience avec le Président Patrice Talon.

Le programme de travail concerne les facilités et les obligations des deux parties en vue de la restitution des biens culturels béninois, en attendant que la France modifie son Code du patrimoine qui lui permettra de sortir les œuvres concernées du domaine public.

Le ministre français a, par ailleurs, eu une réunion de travail avec le ministre béninois de la Culture, Jean-Michel Abimbola sur les projets culturels et touristiques contenus dans le programme d'actions du gouvernement. « La France accompagnera cette belle dynamique », a conclu Franck Riester.

UB/te/APA

Dans la même Rubrique
Maroc : l'édition 2021 du Salon international de l'agriculture annulé en raison du contexte sanitaire actuel
Côte d'Ivoire: la FAO lance un projet de développement de la chaîne de valeur du tilapia
Abuja va poursuivre ses «relations cordiales» avec Cotonou