Maroc : L'OCI fête ses 50 ans

Maroc-OCI


L’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) a célébré ce jeudi ses 50 années d’existence dans la capitale du Maroc, Rabat, qui a vu la naissance de cette organisation le 25 septembre 1969.

Une cérémonie est organisée à cette occasion en présence de ministres marocains, du secrétaire général de l'OCI, d'anciens Secrétaires généraux de l'OCI et d'une pléiade de diplomates et de personnalités de divers horizons.

Au début de cette cérémonie, le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération a donné lecture d'un message du Roi Mohammed VI à cette occasion dans lequel il a affirmé que le bilan fructueux d'un demi-siècle de travail constructif et assidu « nous conforte dans notre volonté de corriger la trajectoire suivie dans ce cadre de l'action islamique conjointe car, il faut in fine assurer la stabilité politique, la prospérité économique, le bien-être social auxquels aspirent les peuples musulmans ».

Le Souverain a rappelé que l'OCI s'est activement employée à renforcer le dialogue inter-religieux et interculturel, à contrecarrer deux défis majeurs du monde musulman : extrémisme et tentation du repli sur soi. Elle a également concouru à faire régner un climat de concorde et de tolérance entre les peuples et les nations, à consolider la paix et la stabilité internationales.

Il a appelé à l'adoption d'une feuille de route nouvelle pour mettre à profit « nos ressources humaines et nos richesses naturelles et favoriser in fine une amélioration significative de la qualité de vie dans les pays musulmans ».

Ce défi, a poursuivi le Roi, implique une redéfinition des modèles de développement en vigueur selon un schéma qui intègre les postulats spécifiques de l'ordre économique mondial, qui tire parti des expériences réussies, axées principalement sur le développement et la mise à niveau de l'élément humain. Le but ultime est d'atteindre l'essor souhaité et de poser les jalons d'un renouveau civilisationnel à vocation économique, sociale et environnementale, a-t-il dit.

La célébration d'un demi-siècle de l'OCI a été l'occasion pour passer en revue le contexte de sa création ainsi que les efforts qu'elle a déployés dans divers domaines et notamment en faveur du peuple palestinien qui milite pour l'instauration d'un Etat palestinien indépendant avec comme capitale Al-Asharif.

Pour rappel, l'OCI a été créée sur décision du sommet historique qui a eu lieu à Rabat, le 25 septembre 1969, à la suite de l'incendie criminel de la Mosquée al-Aqsa.

L'OCI, devenue la deuxième plus grande organisation après les Nations unies, est composée de 57 États membres en plus de pays observateurs comme la Russie.*

Actuellement, l'OCI dispose d'organismes dans divers secteurs comme l'économie, le culturel et l'humain. Dès le départ, la création de l'OCI s'est assignée pour objectifs d'améliorer et consolider les liens de fraternité et de solidarité entre les États membres, sauvegarder et protéger les intérêts communs, soutenir les justes causes des États membres et coordonner et unifier les efforts des États membres face aux défis auxquels se trouvent confronté le monde islamique en particulier et la communauté internationale en général.

HA/APA

Dans la même Rubrique
Maroc : les délégations libyennes s'accordent à former des équipes de travail chargées des nominations aux postes de souveraineté
Un salon pour "réinventer" l'amour et la séduction annoncé à Abidjan
Santé et social au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains
Maroc/Covid-19 : La campagne de vaccination démarre la semaine prochaine
CHAN-2021 : Le Maroc concède le nul face au Rwanda (0-0)