à l'instant

    Gabon-Gouvernance

    Réduction des salaires au Gabon : les syndicats promettent la riposte

    APA-Libreville (Gabon)

    La Dynamique unitaire des principales centrales syndicales de l’administration publique a menacé de riposter, mercredi soir à Libreville, contre la décision du gouvernement de mettre à exécution la réduction des salaires des fonctionnaires, dont ceux qui excèdent 650 000 FCFA.

    « Si tu tentes tu, nous trouveras sur ton chemin », a averti le leader de Dynamique unitaire, l’universitaire Jean Rémy Yama devant environ deux mille personnes venues écouter le message délivré par ce syndicat.


    Pour lui, le gouvernement n’est encore qu’au stade des annonces, mais si le 25 juillet prochain, date de la paie des fonctionnaires, les salaires ont été amputés, ils descendront dans la rue pour chasser ce pouvoir qu’il qualifie de « tortionnaire ».


    Face à la crise financière que traverse le pays, le gouvernement a annoncé une batterie de mesures, allant de la réduction des salaires à la réduction des charges salariales dans plusieurs institutions du pays.


    La présidence de la République a réduit de près de 40% de son personnel. Une mesure également similaire touche la Primature et les cabinets des ministres.


    Mardi dernier, la coalition pour la nouvelle République (les partis proches) de l’opposant Jean Ping a dénoncé ces mesures qu’ils ont qualifiées d’iniques pour des fonctionnaires déjà asphyxiés par le coût de vie élevé dans le pays.


    Depuis la crise postélectorale née de la contestation de l’élection présidentielle de 2016, c’est la première fois que l’opposition et la société civile montent véritablement en créneau pour fustiger les décisions du régime en place à Libreville.



    PIM/te/APA

    Réagir à cet article