à l'instant

    Sénégal-ISESCO- Religion

    L’ISESCO condamne « fermement » les propos d’Idrissa Seck sur les lieux saints du pèlerinage de l'islam

    APA-Rabat (Maroc)

    L'Organisation islamique pour l'Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) a fermement condamné les propos de M. Idrissa Seck, ancien Premier ministre sénégalais et actuel président du parti Rewmi au sujet des lieux saints du pèlerinage de l'islam.

    « L’ISESCO condamne fermement les propos de M. Idrissa Seck, ancien Premier ministre sénégalais et actuel président du parti Rewmi au sujet des lieux saints du pèlerinage de l'islam de la Mecque en ce sens qu’il a avancé qu’il dispose de preuves et arguments  confirmant qu’elle n’est  pas le lieu exact du pèlerinage », souligne un communiqué de l’ISESCO publié ce mercredi à Rabat , siège de cette organisation.

    Selon L'Organisation, ces déclarations « irresponsables » ne devraient pas être prononcées par un ancien ministre et du moins un candidat à la présidence d’un Etat membre de l'ISESCO.

    L'ISESCO appelle, à cet égard, la République du Sénégal à prendre une position « ferme » face à ces déclarations suspectes qui risquent de créer la « zizanie » et « la discode » et tendent à contredire les vérités constantes prescrites par le Saint Coran et la Sunna.

    Pour rappel, le candidat à la présidence sénégalaise de 2019 Idrissa Seck a tenu des propos « gravissime » sur le lieu de pèlerinage des musulmans et la question palestinienne.

    Lors d’un point de presse, tenu récemment sur des questions d’actualité, Idrissa Seck a dit que  « Dieu, dans  le Coran ne parle pas de Makkah, mais de Bakkah, qui renvoie étymologiquement aux pleurs, pourquoi est-ce qu’on penserait que le lieu de pèlerinage serait la Mecque et pas Jérusalem. Moi, j’ai la preuve de l’endroit exact où c’est, mais j’en parlerai à vous deux réunis : Israéliens et Arabes… ».

     

    HA/APA

    Réagir à cet article