à l'instant

    Burkina-Presse-Revue

    Les quotidiens burkinabè à fond sur la diaspora et la justice

    APA-Ouagadougou (Burkina Faso)

    Les journaux burkinabè parvenus, jeudi matin à APA, commentent, entre autres actualités, celles liées à la justice marquée par les auditions dans le cadre du putsch manqué, à la coopération, notamment la visite du vice-Premier ministre chinois au Burkina Faso, sans oublier le forum de la diaspora entamé la veille à Ouagadougou.

    «Forum national de la diaspora : Regards croisés sur la mère-patrie », arbore en manchette le quotidien national Sidwaya qui informe que le Forum national de la diaspora se tient, du 11 au 13 juillet 2018, à Ouagadougou avec la participation de délégations venues des quatre coins du monde.

    Selon le journal, la rencontre a pour ambition de « faire de nos compatriotes de l’extérieur, des acteurs de premier plan du développement économique et social du Burkina Faso».

    Abordant cette rencontre, Le Pays, quotidien privé, fait observer qu’il s’agit de «trois jours pour faciliter des contacts».

    Pour sa part, Aujourd’hui au Faso, autre quotidien privé, affiche en première page : «Forum national de la diaspora : Nos +paweto+ (frères à l’étranger, en langue nationale mooré) et le développement du +Bayiri+ (mère patrie, en langue nationale mooré)».

    Le même journal évoque le procès du putsch manqué de septembre 2015, en reprenant, en guise de titre, les propos de l’accusé, le sergent-chef Roger Koussoubé dit Le Touareg qui a déclaré, hier à la barre: «Je promets de balancer des secrets si ma famille est sécurisée».

    Dans la même lancée, L’Observateur Paalga, le doyen des quotidiens privés du Burkina Faso, titre : «+Le Touareg+ demande des garanties pour sa famille».

    Pendant ce temps, Le Quotidien parle de «révélations du sergent-chef Koussoubé Roger alias le Touareg», citant l’accusé qui dit : «Nous suivions une piste de mercenaires qui résidaient à Bobo et à Ouagadougou».

    Quant à Le Pays, il mentionne que «+Le Touareg+ charge Bassolé (le général Djibrill Bassolé, considéré comme l’un des cerveaux du putsch manqué, Ndlr)».

    Les journaux font échos également de la visite de travail du vice-Premier ministre (PM) de la Chine populaire, Chunhua Hu au Burkina Faso.

    Ainsi, Sidwaya titre : «Burkina Faso-Chine populaire : Le vice-Premier ministre Chunhua Hu à Ouaga», là où Le Quotidien présente une photo du PM burkinabè Paul Kaba Thiéba accueillant le visiteur de marque.

    L’Observateur Paalga va plus loin en informant que dans le domaine de la coopération Ouagadougou-Pékin, «l’ambassade de Chine s’ouvre aujourd’hui (dans la capitale burkinabè)».


    ALK/te/APA

    Réagir à cet article