à l'instant

    Sénégal-Mca-Energie

    Le second compact du MCA va éradiquer les problèmes énergétiques du Sénégal (ministre)

    APA-Dakar-(Sénégal)

    Le ministre sénégalais du Pétrole et de l’Energie, Mansour Elimane Kane, a affirmé, jeudi à Dakar, le règlement définitif des problèmes relatifs à l’énergie du Sénégal avec le second compact du Millenium Challenge Account (MCA), un programme soutenu par le gouvernement américain.

    « On peut espérer qu’après ce compact, qui durera 5 ans, tous les problèmes relatifs à l’énergie, l’accès universel et l’électrification seront réglés définitivement », a soutenu le ministre du Pétrole et de l’Energie, à l’ouverture de l’atelier de présentation des résultats préliminaires des études de faisabilité du projet.

    Mansour Elimane Kane s’est ainsi félicité des deux compacts successifs bénéficiés par le Sénégal.

    « C’est la première fois qu’un pays africain a eu deux compacts successifs. Ce deuxième compact qui a la particularité d’être un compact unisectoriel, donc 100% d’énergie, est un compact innovateur », a expliqué le ministre.

    L’innovation de ce compact porte sur la combinaison avec les partenaires techniques et financiers qui seront les leviers pour aider le secteur privé à venir s’associer au MCC dans le cadre des projets sectoriels énergétiques au Sénégal, poursuit M. Kane.

    La formulation du projet est un « don du peuple américain d’une valeur de 10 750 000 de dollars », soit plus de 5 milliards FCFA.

    Cet atelier a deux objectifs principaux, notamment présenter les résultats des études de faisabilité des infrastructures menées par le cabinet WPS-CPCS et recueillir les commentaires et recommandations des parties prenantes.

    Pour la coordonnatrice nationale de l’UFC-MCA Sénégal, Marième Ndoye Decraene, « une série d’études économiques quantitatives a montré que le cout élevé de l’énergie et le faible accès à l’électricité sont des contraintes majeures à l’investissement privé et à la croissance économique ».

    Le projet concerne trois régions, à savoir Dakar, Louga et Kédougou.



    OKF/te/APA

    Réagir à cet article