à l'instant

    Mauritanie-UA-Risques

    La Mutuelle panafricaine de gestion des risques en conclave à Nouakchott

    APA-Nouakchott (Mauritanie)-

    Les travaux de la 6e session de la conférence des parties de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques ont été lancés, mercredi à Nouakchott, avec la participation de 20 pays africains, a constaté APA.

    La conférence axée sur le thème « solutions souveraines aux risques des catastrophes naturelles », comprend notamment des exposés sur la réponse à la sécheresse en Mauritanie, les principes de risques de base, l’agriculture et la sécheresse en Afrique.

    « Cette mutuelle constitue une innovation pionnière africaine dans la gestion des conséquences des catastrophes naturelles qui détruisent, en un temps record, des acquis de développement réalisés au terme de plusieurs années de labeur, d’abnégation et de dévouement », a souligné le Premier ministre mauritanien, Yahya Ould Hademine.

    Il a ajouté que les changements climatiques représentent une menace sérieuse pour le développement, particulièrement pour la Mauritanie qui souffre d’un ensablement poussé et d’une désertification touchant les trois quarts de sa superficie.

    Ould Hademine a en outre appelé les partenaires au développement, notamment le Programme alimentaire mondial (PAM) à poursuivre son soutien et son accompagnement des activités de ladite institution.

    Créée en 2012 par l'Union Africaine avec le soutien du PAM, la Mutuelle panafricaine de gestion des risques a pour objectif d’aider les États membres à améliorer leurs capacités en vue de mieux planifier, mieux se préparer et mieux répondre à des événements météorologiques extrêmes et à des catastrophes naturelles.

    Elle a permis déjà de renforcer les capacités techniques dans la plupart des pays membres en poussant l'Etats membres à souscrire à des contrats d'assurance et de venir en aide aux populations vulnérables à travers les versements d'indemnités d'assurance.




    MOO/te/APA

    Réagir à cet article