à l'instant

    • Les Etalons juniors qualifiés pour Niger 2019

      APA-Ouagadougou (Burkina Faso) — Les Etalons juniors du Burkina Faso ont battu, samedi soir à Libreville, leurs homologues, les Panthères juniors du Gabon par la plus petite des marges (1-0) et se qualifient pour...

    • CAN U20 : le Gabon éliminé par le Burkina Faso

      APA-Libreville (Gabon) — Les Panthères du Gabon (U20) ont été battus, samedi à Libreville, par les Etalons du Burkina Faso (0-1), sortant ainsi de la compétition dont la phase finale prévue en janvier 2019...

    • Le Sénégal corrige le Congo et se qualifie à la CAN U20 2019

      APA-Dakar (Sénégal) — L’équipe nationale U20 du Sénégal a étrillé, samedi soir au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, le Congo (4-1) pour valider son ticket à la phase finale de la CAN de ladite catég...

    Côte d'Ivoire-Politique

    Nouveau gouvernement: le PDCI «ni consulté ni informé » (Déclaration)

    APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

    Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), grand allié du parti présidentiel « n'a été ni consulté ni informé pour la formation de ce nouveau gouvernement » ivoirien rendu public, mardi, révèle une déclaration dudit parti, transmise mercredi à APA.

    Selon le texte signé par Narcisse N'dri Kouadio, secrétaire Exécutif chargé des Commissions techniques nationales et Porte-parole du PDCI, au terme d'une séance de travail entre le président Henri Konan Bédié et ses Vice-présidents, mercredi,   « il a été révélé que le Président du PDCI-RDA n'a été ni consulté ni informé de la formation du nouveau gouvernement ». 

    En conséquence, poursuit M. N'dri, le PDCI marque son « étonnement »  que M.Ouattara,  « élu comme candidat unique sous la bannière du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, coalition au pouvoir) ait formé un gouvernement sans consulter le président du PDCI-RDA, de surcroît, président de la Conférence des présidents des partis politiques membres du RHDP ». 

     Mardi, la présidence de la République a rendu un gouvernement de 36 ministres et 5 secrétaires d'Etat marqué par des tensions entre pro et anti parti unifié RHDP. Il y a une semaine après la dissolution du précédent gouvernement, Alassane Ouattara enjoignait le Premier ministre, Amadou Gon Coulibally, reconduit, de « former une nouvelle équipe composée des partis du RHDP et de la société civile ». 

    HS/ls/APA

    Réagir à cet article