à l'instant

    Côte d’Ivoire-CEDEAO-Assurance

    Carte Brune CEDEAO: paiement de 200 millions FCFA pour les sinistres en Côte d’Ivoire

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    La Carte Brune d’assurance de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a déboursé 200 millions FCFA au titre du règlement des dossiers sinistres transfrontaliers en 2017, a annoncé mercredi à Abidjan, le Secrétaire exécutif du Bureau national ivoirien de cette Carte, Balamine Dicoh.

    Il s’exprimait lors d’une séance de sensibilisation et d’informations à l’endroit de la presse, des sociétés d’assurance, des associations de consommateurs et des entreprises de transport routier sur la systématisation de la Carte Brune d’assurance CEDEAO autour du thème, «fonctionnement et principe de la Carte Brune CEDEAO».

    « L’année dernière (2017), on a payé à peu près 200 millions FCFA de sinistres. Cette année, je suppose qu’on va atteindre les 350 millions FCFA », a déclaré M. Dicoh, ajoutant que « si les pays limitrophes jouaient franc jeu, on aurait payé tous les sinistres en stock ».

    « C’est la population ivoirienne qu’on veut sensibiliser pour qu’elle sache qu’il y a un bureau de la Carte Brune, pour que les usagers sachent qu’aujourd’hui faire un accident contre un véhicule étranger n’est pas synonyme d’abandon », a-t-il expliqué, invitant la population à saisir  le Bureau national pour que « si vous avez subi un dommage, vous soyez pris en compte dans l’indemnisation ». Le Conseil de gestion du Bureau national ivoirien de la Carte Brune d’assurance CEDEAO est présidé par Karim Diarrassouba.

     Outre la Côte d’Ivoire, certains pays comme le Sénégal, le Burkina Faso, le Niger et la Guinée Conakry systématisent la délivrance de l’attestation de la Carte Brune CEDEAO à tout preneur d’assurance à responsabilité civile automobile.

    Le système de la Carte Brune d’assurance de la CEDEAO a été mis en place par les chefs d’Etats et de gouvernement des pays de la CEDEAO en 1982 au Bénin pour garantir et faciliter le règlement prompt et rapide des sinistres survenus dans le cadre de la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace CEDEAO.

    Ce protocole de création a subi des modifications en 2001 et en 2017.  La modification apportée en juin 2017 consacre la vente systématique de la Carte Brune CEDEAO au coût de 1000 FCFA en Côte d’Ivoire, conformément à l’arrêté du ministre ivoirien de l’économie et des finances et aux résolutions du Conseil des Bureaux. Le Secrétariat général de la Carte Brune d’assurance CEDEAO est basé à Lomé au Togo.

    LS/APA

    Réagir à cet article