à l'instant

    Centrafrique-Presse-Revue

    Mouvement d’humeur et coopération avec la Russie au menu de la presse centrafricaine

    APA-Bangui (Centrafrique) De notre correspondant : Pierre Koutoukpe -

    Les journaux centrafricains de ce vendredi traitent de la grève des agents du ministère des Transports et de l’Aviation civile et de la reprise des relations bilatérales entre la Russie et la Centrafrique.

    Corbeau News annonce que les agents du ministère des Transports et de l’Aviation civile exigent le limogeage de leur ministère de tutelle qu’ils qualifient « d’homme du népotisme, du clientélisme, avide d’argent, spécialiste de la discrimination, de la corruption et savant diabolique du détournement des fonds publics… »

    Ce journal renseigne que le syndicat des travailleurs a tenu, lundi dernier, un sit-in devant le ministère pour demander le limogeage du ministre Théodore Jousso.

    Selon Denis Narcisse Bazanguélé, le rapporteur du Syndicat du ministère des Transports et de l’Aviation civile dont les propos sont relayés par Le Messager, « Théodore Jousso doit être viré sans condition ». Ce quotidien ajoute que le ministre est accusé « de tous les maux : malversations financières, escroqueries, corruption, détournement de biens de l'Etat ».

    En tout cas, pour L’Expansion, « le ministre Jousso (est) sur la sellette » et le silence du Président Faustin Archange Touadera et de son gouvernement ne fait qu’aggraver l’état chaotique du pays.

    De son côté, Le Confident informe que « Jousso doit partir », est le slogan des grévistes. Le journal L’Hirondelle se pose ainsi cette question : « que se passe-t-il au juste au ministère des Transports et de l’Aviation civile ? »

    Les journaux congolais se font aussi l’écho de l’an 1 de la reprise des relations entre le Congo et la Russie. Analysant cette coopération bilatérale « en 18 points », Corbeau News annonce que « du 9 octobre 2017 au 9 octobre 2018, voilà exactement un an, jour pour jour, la reprise de la coopération entre la République centrafricaine et de la Fédération de Russie ».

    Dans ses colonnes, L’Expansion souligne que « la Russie va établir une base militaire en Centrafrique », tout en précisant que Moscou a officiellement proposé à Bangui l’ouverture d’une représentation du ministère de la Défense russe auprès du ministère centrafricain de la Défense.

    D’après ce quotidien, Dimitri Medvedev, le Chef du gouvernement a chargé son ministère de la Défense de mener des négociations avec son homologue centrafricain afin de concrétiser un accord en ce sens.

    Tout compte fait, le journal Le Langage conclut que dans le cadre de la coopération centrafricano-russe, « les grandes actions menées aux plans sécuritaire, humanitaire, culturel et sportif sont palpables ». Centrafric Matin abonde dans le même sens et déclare « qu’un an de coopération entre la Russie et la Centrafrique (est) plus fructueux que 2 siècles d’esclavage avec la France ».


    BB/id/cat/APA

    Réagir à cet article