à l'instant

    Côte d’Ivoire-Armée-Genre

    Les épouses des forces armées désormais éligibles au Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    Les épouses des forces armées de Côte d’Ivoire sont désormais éligibles aux Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), a annoncé samedi, la Première dame Dominique Ouattara lors d’une cérémonie à la faveur de la fête des mères au nouveau camp militaire d’Akouédo (Abidjan), le plus grand camp militaire du pays.

    « Il y a quelques mois, lorsque mon filleul, le ministre d’Etat Hamed Bakayoko (en charge de la défense) m’a exprimé son souhait concernant l’ouverture du Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire à l’endroit des épouses des forces armées, j’ai trouvé que c’était une excellente idée, que j’ai acceptée immédiatement », a  expliqué Mme Ouattara.

    Poursuivant, elle a relevé que l’autonomisation de la femme occupe une place de choix dans son action sociale. A ce propos, la Première dame ivoirienne a cité son soutien aux initiatives de femmes et la création en 2012 du FAFCI dont la dotation a été portée à 10 milliards FCFA.

    « Le FAFCI a pour objectif de financer les activités génératrices de revenus de nos sœurs, et à ce jour, plus de 135 000 femmes y ont accès à travers la Côte d’Ivoire », a ajouté Dominique Ouattara selon qui « il était donc primordial, d’en faire bénéficier également nos sœurs épouses des forces armées de Côte d’Ivoire. C’est chose faite à compter de ce jour ».

    Aussitôt, elle a mis à la disposition de ces femmes dans les microfinances partenaires, une enveloppe de 400 millions de FCFA dont 200 millions pour les épouses de militaires,  100 millions pour les épouses de gendarmes et 100 millions pour les épouses de policiers.

    « Cette somme de 400 millions sera augmentée si nécessaire, à condition que vous remboursiez régulièrement vos crédits », a-t-elle conclu. « Nous promettons de rembourser intégralement les fonds que vous mettez à notre disposition », a répondu la porte-parole des bénéficiaires qui ont également reçu des dons en nature et non vivres d’une valeur de 222 500 000 FCFA. 

    « Merci d’avoir emprunté le chemin de l’autonomisation de la femme avec nous », a insisté de son côté, la présidente d’honneur de l’Association des épouses des militaires de Côte d’Ivoire (AEMCI), Ténin Touré, par ailleurs, épouse du Chef d’Etat-major général des forces armées de Côte d’Ivoire, le Général de corps d’armée, Sékou Touré.

    Auparavant, le ministre d’Etat en charge de la défense Hamed Bakayoko et sa collègue de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Mariatou Koné ont relevé la «symbolique» que ce déplacement de Dominique Ouattara dans un camp militaire représente pour les forces armées.

     « J’ai fait de l’amélioration des conditions de vie et de travail de nos hommes, une priorité » a soutenu le ministre Bakayoko.

    Des prestations d’artistes, des sketches et un défilé des épouses de militaires, gendarmes et policiers ont meublé cette cérémonie aux allures festives.

    LS/APA

    Réagir à cet article