à l'instant

    Sénégal-Afrique-Intégration

    La Zlec, un moteur de l’intégration économique de l'Afrique (Pm éthiopien)

    APA-Dakar (Sénégal)

    Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, estime que l'intégration économique de l’Afrique est « inévitable » si la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) est « façonnée et mise en œuvre » pour permettre au continent de « créer des opportunités pour ses citoyens ».

    "Ensemble, nous nous épanouirons ; ensemble, nous permettrons à nos jeunes de bénéficier d’une situation favorable dans l’avenir de notre continent. Nous exploiterons leur énergie et leur créativité pour le bien-être collectif », a soutenu le Premier ministre, dans un communiqué de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) dont APA a obtenu lundi une copie.

     

    Selon le texte, M. Ahmed s’exprimait à la clôture de la 51ème session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique.

     

    « Nous devons également engager de plus en plus le secteur privé dans l’intégration économique et introduire des politiques agressives pour élargir l’accès des femmes aux opportunités économiques », a ajouté M. Ahmed, précisant d’emblée que l’Éthiopie est pleinement consciente des opportunités offertes par l’Accord de libre-échange et est prête à « suivre le Rwanda et le Ghana pour leur rôle de pionnier dans la ratification de la ZLEC ».

     

    Ainsi, exhorte-t-il les autres pays africains à adhérer à la ZLEC et à ceux qui l’ont déjà fait, à la ratifier rapidement afin que ledit accord puisse entrer en vigueur prochainement.

     

    Au moins 44 pays ont signé l’accord qui rassemblera 1,2 milliard de personnes avec un Produit intérieur brut (PIB) combiné de plus de 2 000 mille milliards de dollars américains, explique le document de la CEA. Il note au passage qu’en créant un marché continental unique pour les biens et services, le continent espère dynamiser le commerce entre les pays africains.

     

    Le Premier ministre éthiopien a tenu à magnifier le travail de la CEA qui « est en effet au premier plan de la recherche de pointe en matière de politique, de leadership éclairé et de conseils depuis le premier jour », faisant ainsi référence au 60e anniversaire de cette commission de l’Union africaine.

     

     

     

    ODL/te/APA

    Réagir à cet article