à l'instant

    Kenya-Présidentielle-Résultats-Réaction

    Incertitude au Kenya, après une nuit d’émeutes

    APA-Nairobi (Kenya) –

    L’incertitude règne ce samedi au Kenya, après une nuit d’émeutes qui se sont emparées de plusieurs bidonvilles et quartiers populaires de Nairobi, la capitale, à l’annonce des résultats de la présidentielle par la Commission électorale nationale, donnant gagnant le président sortant, Uhuru Kenyatta, avec 54, 27 pour cent des voix contre 44,74 pour cent des voix pour son challenger, Raila Odinga.

    Comme présageant de la violence qui allait naitre de l’annonce de ces résultats, Uhuru Kenyatta a, peu après sa victoire, lancé à ses compatriotes un appel au travail et à éviter tout recours à la violence, soulignant notamment : «Nous devons travailler ensemble, nous devons faire équipe, nous devons grandir ensemble, nous devons ensemble faire grandir ce pays ».

    En pure perte, car à Kisumu à l’ouest du pays de même dans les quartiers populaires de Nairobi comme Kibera, Mathare et Kawangware les populations ont fait montre de leur colère en attaquant et pillant plusieurs commerces censés appartenir à des sympathisants du régime.

    La police a répliqué aussitôt en tirant, selon plusieurs témoignages recueillis par l’AFP, des coups de feu qui auraient fait deux morts.  

    Plusieurs endroits de ces quartiers portaient encore samedi matin les stigmates des violences et la police, d’après des témoins, est en train d’enlever les pierres et pneus laissés sur place par les émeutiers.


    CAT/APA

    Réagir à cet article