à l'instant

    Sénégal-Francophonie-Formation

    Francophonie : Macky Sall invite à une réflexion sur le contenu des programmes scolaires

    APA-Dakar (Sénégal)

    Le président Macky Sall, a invité jeudi à Dakar, à une réflexion sur le contenu des programmes scolaires et à leur adaptation aux réalités changeantes du monde, face à la persistance du défi de la qualité des systèmes éducatifs notée dans la plupart des pays membres de l'organisation internationale de la francophonie (Oif)

    "Dans la plupart de nos pays francophones, le défi des performances du système éducatif reste persistant ‘’, a noté Macky Sall lors de la cérémonie d'inauguration de l'Institut de la francophonie pour l'éducation et la formation (IFEF), en présence de la secrétaire générale de l'organisation internationale de la francophonie (OIF), Mickaëlle Jean.

    Il a ainsi souligné que ‘’la qualité de l'éducation demeure un défi dans l'espace francophone où la qualité des systèmes éducatifs de l'enseignement fondamental à l'université fait débat, malgré les énormes ressources financières allouées à l'éducation’’.

    Invitant l'Ifef à être un ‘’centre d'excellence, de recherche et d'innovations où l'expertise se mettra au service de l'éducation et de la formation’’, le président Sall a indiqué: "Il faut interroger le contenu des programmes scolaires et leur adaptation aux réalités changeantes du monde".

    La secrétaire générale de la Francophonie q pour sa part indiqué que l’installation de l'Ifef à Dakar s'inscrit dans un cadre plus accueillant au côté des sièges de la Conférence des ministres de l'Éducation des Etats et gouvernements de la Francophonie (Confemen), de la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (Confejes) et de l'Agence universitaire de la francophonie.

    " (...)  Les pays francophones veulent se mettre ensemble pour mieux coordonner leurs efforts’’, a dit  Michaëlle Jean, ajoutant que l'Ifef permettra aux pays membres de l'Oif de mieux s'adapter à un monde en perpétuel changement.

    Michaëlle Jean a en outre annoncé que  l'Oif prendra une ‘’part active’’ avec toutes ses équipes à la 3eme conférence mondiale du partenariat mondial de l'éducation prévue à Dakar le 8 février 2018.

    Le directeur de l’IFEF), Emile Tanawa,  a expliqué qu’à travers cet établissement la Francophonie s'engage à atteindre les objectifs définis pour l'objectif 2030 pour l'éducation en fournissant aux États et gouvernements l'expertise technique dans le cadre de la redynamisation ou de la refondation de leurs systèmes éducatifs.

    "Organe subsidiaire de la Francophonie, l'IFEF fédère les expertises et les bonnes pratiques disponibles au sein de l'espace francophone. Il porte un plaidoyer en matière de coopération et d'appui technique aux États et gouvernements membres de l'OIF, en complémentarité et en synergie avec d'autres secteurs et partenaires engagés dans l'agenda pour l'éducation", a expliqué Émile Tanawa.

    L'institut œuvre à la mise en œuvre de quatre programmes : l'initiative pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) qui concerne 1 236 900 élèves dans sept pays, la formation et l'insertion des jeunes (IFJ) touchant 300 000 jeunes de cinq pays de l'OIF, l'école et langues nationales (Elan) qui cible 2400 écoles publiques et l'appui aux innovations et aux réformes éducatives (Paire) dont plus de 17 000 enseignants ont bénéficié depuis 2015.

    L'IFEF est le fruit d'un partenariat riche et constructif entre l'OIF et l'Agence universitaire de la francophonie (AUF) avec son réseau de 850 établissements d'enseignement supérieur et de recherche, les Conférences des ministres francophones de l'Education (CONFEMEN) et des ministres de la Jeunesse et des Sports (CONFEJES). L'université Senghor d'Alexandrie est également partenaire de l'IFEF.

    TE

    Réagir à cet article